Sainte-Julienne : presse et publications

 

 

 L'Avenir - Le Jour, 14/12/2010

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'église Sainte-Julienne a fait récemment l'objet d'études dans des publications d'intérêt scientifique ou de très bon niveau; citons :

 

- Decors intérieurs verviétois (ouvrage collectif), Verviers, Aqualaine, 2007

Dans cet ouvrage superbe initié par L. Klinkenberg et bénéficiant du concours de Jacques Spitz, photographe des musées, ainsi que du comité scientifique comprenant Freddy Joris, Jacques Wynants, Albert Moxhet, Jean-Marie Geron, Catherine Bauwens et Marie-Paule Deblanc-Magnée, de nombreuses pages avec des illustrations en pleines pages sont consacrées à l'église Sainte-Julienne (de la plume d'Albert Moxhet);

 

- Isabelle LECOCQ, Parcours de vitraux des XIXe et XXe siècles de Pepinster à Eupen, Namur, Institut du Patrimoine Wallon, 2009;

Dans cette plaquette (bilingue français allemand), une étude est consacrée aux vitraux de Sainte-Julienne qui constitue un des ensembles les plus importants et les plus remarquables de la Province;

 

- M. BERTRAND, N. CHENUT, L.F. GENICOT, Les églises paroissiales de Wallonie (1830-1940), Sélection raisonnée de l'inventaire, Volume 2, Province de Liège, Namur, Institut du Patrimoine Wallon, 2009, pp. 194 sv.

Dans cet ouvrage, l'église Sainte-Julienne fait l'objet d'une large recension abondamment illustrée et est désignée comme une église de Catégorie 1, ce qui signifie "bien d'une valeur patrimoniale notable, qui mérite une protection spéciale (p. ex. classement, si ce n'est déjà le cas)".

 

 

 

 

VERVIERS : SAINTE-JULIENNE AU COEUR DES ONDES

 
 
 

Grande première radiophonique pour Ste-Julienne dont 6 messes vont être diffusées en direct dans le monde!

Sainte-Julienne va rayonner jusqu'au coeur de l'Afrique et du monde francophone! Du moins sa «Bonne Parole». Celle que les ondes radio de la RTBF, plus spécialement de La Première et, via le satellite, de RTBF International, vont diffuser au cours du mois d'octobre et durant le week-end de Toussaint. En effet, durant toute cette période, six messes matinales seront relayées «en direct» de cette église verviétoise dominant le quartier des Boulevards. Un événement qui ne manquera pas d'impacts, sur le terrain pastoral verviétois, mai s aussi bien au-delà, foi d'expérience de Franck Goderniaux, responsable à la Radio Télévision Catholique Belge (RTCB).

«Au fil d'une année de retransmissions des messes dominicales, à travers une moyenne de 8 sites de captation différents, on essaie de faire une tournante entre les différents évêchés pour exprimer toute la diversité, toute la richesse de l'église...» Et ce responsable d'expliquer que le choix du lieu, de la paroisse, peut parfois être influencé par la tenue d'un événement, son cadre historique, l'existence de chorales... D'autant que «les paroisses avoisinantes sont branchées pour bien exprimer la diversité au sein d'une même région».

Il n'y a pas que Sainte-Julienne qui sera sur le pont mais aussi St-Hubert Heusy et Marie-Médiatrice aux Hougnes... «Les différentes chorales de l'Unité pastorale se relaieront au rythme des 6 offices, comme chacune des paroisses à son tour préparera la liturgie... Il s'agit donc d'une participation massive des différentes équipes paroissiales!» Un cahier des charges, où tout n'est pas que détails... «Il faut que les équipes soient à même d'élaborer des liturgies spécifiques, de choisir des chants bien calculés, de bien réfléchir au fait que tout est en direct». Et que cela doit être capté par une multiplicité d'auditoires. «Une grande partie de l'audience se trouve en Afrique, en témoignent les nombreux courriers de demandes de textes d'homélies ou de chants, mais aussi dans les pays limitrophes et en francophonie. Pour les grosses fêtes, ce sont des dizaines et dizaines de milliers d'auditeurs... Beaucoup de gens nous écoutant sont mobiles. Par leurs témoignages, on sait qu'ils écoutent nos messes en faisant leur jogging, en lavant leur voiture ou dans un embouteillage sur la route de la mer...»

Pour Sainte-Julienne il y aura aussi des lendemains qui chantent. «Après un cycle de captations, plusieurs semaines après, il y a un impact en terme de visiteurs, les paroisses nous le disent...»

Messes à Sainte-Julienne sur La Première RTBF à 10h00 les 5, 12, 19 et 26 octobre; 1er et 2 novembre.

Jean-Louis RENSONNET

le Jour Verviers

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pari gagné à Sainte-Julienne

Affluence des grandes occasions samedi à Sainte-Julienne, fleurie et décorée comme à ses plus beaux jours. Près de trois cents personnes se pressaient sous les voûtes de l’édifice pour participer à une célébration de la Fête-Dieu solennisée.

La partie musicale était assurée par la chorale Sainte-Cécile de Hoeselt, dirigée par Jos Crommen.

Pour la première fois peut-être à Verviers, la messe pour trois voix d’hommes de Jean-Michel d’Archambeau, compositeur local hélas trop méconnu, était interprétée avec beaucoup de maestria par les choristes limbourgeois. Quelques pièces du répertoire grégorien complétaient le programme.

L’abbé Vincent Jemine, curé de la paroisse, a mis l’accent sur la personnalité de Julienne, décédée il y a 750 ans. Cette célébration était aussi l'occasion de retracer l’historique de la paroisse, mais aussi d'insister sur les qualités architecturales de l’édifice.

On le sait : la décoration intérieure et les vitraux de l'église Sainte-Julienne figurent en effet, selon les spécialistes, au catalogue des trésors les plus intéressants de notre patrimoine, tout en demeurant hélas bien méconnus. 

Le verre de l’amitié suivait la célébration; avec une assistance de mélomanes qui ne tarissaient pas d’éloges sur la qualité musicale de cette belle liturgie, en particulier sur l’émouvante interprétation du Panis Angelicus.

Le succès de cette célébration donne des ailes aux organisateurs pour les mois et les années à venir alors que le chantier de restauration de l’église va bientôt commencer, pour mieux valoriser ses innombrables richesses.

Le Jour - Le Courrier, 28 mai 2008

___________________________________________________________________________

Dans La Quinzaine, n°1216, du mardi 29 avril 2008

Fêter Dieu à Sainte-Julienne, le 24 mai 2008

Le site de Sainte-Julienne à l'honneur : http://www.lalibre.be/index.php?view=article&art_id=395719

Le communiqué de presse de la Ville de Verviers (26 novembre 2007) :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Travaux à l’Eglise Saint-Julienne – solution en vue.

Ce lundi 26 novembre, le Bourgmestre Claude DESAMA et l’Echevin des Cultes Pierre MOSON ont reçu le président de la fabrique d’église Sainte Julienne.

Ils ont pu lui faire part de l’accord de la Ville d’inscrire les travaux de réparation de l’église dans les budgets extraordinaires 2008, 2009 et 2010.

Le montant total des travaux était estimé, il y a un an, à +/- 800.000€ avec une intervention de la commune pour +/- 270.000€ et de la région wallonne pour +/- 510.000€.

Compte tenu de l’ampleur de l’investissement public, les représentants de la commune ont insisté pour que l’association de promotion de l’église Saint Julienne remette un projet pour une utilisation mixte du bâtiment.

Plusieurs pistes devraient être étudiées comme, par exemple, un musée d’art religieux, un lieu d’exposition de peinture ou pour l’organisation de concerts.

* Le JOUR

Eglise Sainte Julienne : la dynamique est relancée

Un comité pour revigorer l'église Sainte-Julienne

* La LIBRE – GAZETTE de LIEGE

Sainte-Julienne lance un appel à l'aide

* TELEVESDRE

Création d'un comité de sauvetage de l'église Sainte-Julienne

* Le SOIR

Les paroissiens se mobilisent

* DIMANCHE

SOS pour Sainte-Julienne


Page précédente : Aider le Père Urbain
Page suivante : Julienne de Cornillon